La Prière du mécanicien

Au nom du fer et du fils et de la carrosserie,
Ainsi va l'huile, Saint-Engin,
Patron des mécaniciens, exhausse-moi.
Si tu veux que dans tes bars, je valve,
Donne-moi un brake.
Vois toi-même dans ma vie
Il y a toujours quelque chose qui clutch
Tous les soirs, je gaz, je fais le plein,
Mais ça me travaille l'essence.
Je suis crevé, regarde-moi la gasquette,
Tout croche, mal enlignée,
Mal balancée, j'ai mal aux tripes.
Je suis comme un vieux pneu,
I'm tired .

Pourtant, je suis un bon jack,
Un bumper de famille, je suis très bon pour ma fan
Rarement muffler-té.
Ah, je sais, ce soir j'ai trop bu,
J'ai mal au block
Sois mon ami, éclaire ma bougie
Et dis-moi où piston.
Je sais, je deviens vulgaire.
J'ai le moteur qui chauffe et je me pompe
Mais dans la vie des fois,
Un gars se fâche, un ga-rage.
D'ailleurs ça ne tourne pas rond
Et par ma rode de conduite,
J'ai perdu confiance dans l'essieu.
Je suis un pauvre homme sans couronne
Qui aurait tant besoin d'un enlignement.
Je calle, mais en toi, j'ai spare.
Oh oui, j'ai spare.
Saint-Engin et Notre-Dame-du-Cap-Distributeur,
Sois ma batterie, sois mes pointes, sois mon tune-up.
C'est par vous qu'un jour j'aurai des ailes,
Que je serai pur et blanc comme l'hélice
Pour me mériter différent-ciel.

 

www.alainmailhot.com