DE TOUT COEUR

L'histoire de ma vie

De tout coeur Voilà le titre d'un livre écrit et édité par une grande dame de 86 ans qui a choisi de laisser en héritage à ses enfants et petits enfants, l'histoire de la famille Gagnon-Dumas, l'histoire de sa vie.

Après avoir pris connaissance du programme J'écris ma vie en 1999, elle s'achète un ordinateur et se familiarise avec le traitement de textes Word. Ensuite elle remonte sa vie par ordre chronologique et consacre plusieurs heures par jour à l'écriture.

Tout récemment, elle procédait au lacement de son oeuvre, qu'elle a édité elle-même, en présence de sa famille, parents et ses amis. Laissons madame Rolande Gagnon nous livrer sa conception qu'elle avait du bonheur:


Tout le monde est à la recherche du bonheur qu'on présente aujourd'hui comme une invention de l'industrie du marketing. Si le bonheur c'est d'avoir tout réussi: sa vie, sa carrière, sa famille, son épanouissement personnel et avoir comblé tous ses désirs, alors je ne connais personne qui puisse se dire heureux.

Après avoir rejeté la religion, les baby-boomers cherchent le sens de leur vie dans la consommation et dans le culte du corps et de la santé, convaincus que le bonheur est là. Le bonheur est à la porté de celui qui fait la sourde oreille au tapage de ceux qui nous créent des besoins. La recherche du bonheur a le tort de faire reposer la responsabilité sur l'individu. "C'est de sa faute s'il n'est pas heureux". On confonds désormais confort et bien-être. Que faut-il pour être heureux? Qu'est-ce que le bonheur? Le bonheur est une trajectoire et non une destination. La vérité est que le meilleur moment pour être heureux est le moment présent, sinon quand le serons-nous? La vie sera toujours pleine de défis à relever et de projets à terminer.

Malgré tout ce que j'ai vécu au cours des années, j'ai eu des moments de bonheur. Un bon mari qui me secondait en tout, la naissance de mes enfants et leur épanouissement m'apportaient du bonheur. Lorsque nous étions capables de payer une amélioration dans la maison pour que la vie soit plus facile, comme par exemple des meubles, des accessoires électriques nouveaux, de beaux vêtements qui m'évitaient de coudre  ou des nouveautés que mon mari m'apportait en surprise, cela me faisait évidemment plaisir. Tout cela était pour moi le bonheur que je cueillais à chaque jour. Vers la cinquantaine, j'ai senti le besoin de sortir de la maison pour suivre des cours ou faire du bénévolat dans divers organismes du milieu. J'ai rencontré des gens admirables, j'ai donné du temps à la société, j'ai trouvé là aussi beaucoup de bonheur. Aujourd'hui, je vis retirée, Mais j'essaie de semer le bonheur autour de moi autant que possible.

Je crois que l'âge apporte la sagesse, l'humilité, la tolérence et la capacité de comprendre et d'aimer les autres.


Texte tiré du livre De tout coeur, de Rolande Gagnon
Rolande Gagnon 2002
ISBN 2-9807307-0-X
Avec la permission de l'auteur qu'on peut rejoindre à rolande@destination.ca
 
|