Un Instant!
Par Alain Mailhot
ARCHIVES

 Nostalgie...
 Âme de poète
 Esclavage
 Anniversaire
 Joyeux Cadeaux!
 Ça marche!
 Résolutions
 Histoire d'eau
 Surconsommation
 La Toscane
 On bougeait!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.alainmailhot.com

Simplicité volontaire

«Les adeptes de la simplicité volontaire cherchent donc à moins consommer pour profiter plus pleinement de leur vie». C'est du moins une partie de la définition de la «Simplicité Volontaire» révélée sur le site de François Privé. Non je ne donnerai pas toute la nomenclature de ce que ça concerne, mais je vous avouerais que je suis sensible à cette cause.

La plus importante dépense du budget familial après l'alimentation revient sans doute au coût de déplacement, ce qui représente pour la plupart d'entre nous les coûts reliés à l'automobile.

Ivan Illich soulignait dans son livre Énergie et équité, «Aujourd'hui les gens travaillent une bonne partie de la journée seulement pour gagner l'agent pour aller travailler». Si l'automobile symbolise la liberté, on doit sacrifier sa liberté pour la payer. Mais il y a moyen de simplifier ce mal nécessaire.

D'abord rien nous oblige de posséder le modèle de véhicule le plus récent, le plus gros et le plus luxueux, à moins que notre auto soi le reflet de notre «standing».

Une récente enquête du CAA a démontré que les canadiens consacrent en moyenne plus de 8,000$ par an à l'utilisation d'une automobile, ce qui représente 47 cents du kilomère. Considérant que cette portion du budget provient du salaire net cela représente un peu plus de 12,000$ avant impôt. En d'autres mots, nous devons gagner plus de 1,000$ par mois pour se déplacer. Ahurissant!

Alors nous aurons avantage à investir dans des véhicules qui ont la réputation d'être durables et économiques. Parce qu'en conservant son auto dix ans au lieu de quatre ou cinq ans, on réduit de beaucoup la moyenne coût du kilomètre. Aussi nous devrions éviter les véhicules genre camionnette ou quatre roues motrices. Et quand c'est possible utilisons la bicyclette ou marchons, on s'en portera que mieux.